L’outil le plus connu est l’acupuncture :

L’acupuncture utilise des aiguilles de dimensions et de diamètre différents, fabriquées dans différents alliages. Le plus courant est le manche en cuivre et l’aiguille en métal. Elles sont sous blister stériles à usage unique.

Son utilisation : Elle est insérée dans les points d’acupuncture plus ou moins profondément suivant la localisation du point et de l’effet souhaité.

acupuncture.jpg

L'ACUPUNCTURE

moxa sur aiguilles.jpg

MOXIBUSTION

Les autres outils sont moins connus comme :

La moxibustion utilise une plante, l’armoise, qui a un pouvoir chauffant très intéressant. Les principales fonctions médicinales de l’armoise sont de régulariser l’énergie des méridiens du corps et de stimuler les fonctions des organes. Ainsi les effets recherchés sont d’augmenter l’énergie originelle, améliorer les forces immunitaires et autres fonctions. Elle peut agir sur  beaucoup de maladies,  apporter du yang, essentiel à un corps équilibré, et en expulser le froid.

Son utilisation : Elle peut être utilisée seule ou combinée avec l’acupuncture ou le massage Tuina. Elle se présente sous différentes formes : bâton, cône, libre.

La méthode d’utilisation est choisie en fonction du client et de son déséquilibre énergétique.